En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Gaddis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (New York 1922 – id. 1998).

Ses romans, Reconnaissances (écrit de 1947 à 1952 et publié en 1962), J. R. (1975), Gothique Charpentier (1985), le Dernier Acte (1998), qui font des objets et des personnages des reflets et des répliques d'une réalité « reconnaissable » uniquement dans l'art – qui n'est lui-même qu'imitation –, définissent la littérature expérimentale américaine par la complexité de la structure narrative, l'usage de l'humour et une systématique de la déception plaçant la création du côté non de l'authenticité mais de la ruse.