En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Milan Füst

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hongrois (Budapest 1888 – id. 1967).

Collaborateur, dès sa fondation, de la revue Nyugat (Occident), poète visionnaire (Rue des fantômes, 1948), il est aussi un romancier original (Histoire de ma femme, 1942) et l'auteur de nombreux drames (Des vieillards à la noce, 1910 ; les Malheureux, 1914 ; Catulle, 1927), où le sublime et le grotesque, mêlés, teintent d'humour des préoccupations philosophiques qu'il explicite dans ses essais d'esthétique (Vision et émotion dans l'art, 1963).