En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gustaf Fröding

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète suédois (Alster 1860 – Stockholm 1911).

Le recueil Guitare et Accordéon (1891) ouvrit les voies du modernisme à la poésie suédoise. Atteint de schizophrénie en 1894, Fröding eut le temps de faire publier ses Nouveaux Poèmes (1894), suivis en 1896 de Bribes et Éclaboussures, qui lui valurent d'être poursuivi pour atteinte à la morale. On apprécie surtout aujourd'hui une fantaisie vraiment souveraine qui se plaît à oblitérer les démarcations entre le rêve et la réalité.