En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Brian Friel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain irlandais (Tyrone, Irlande du Nord, 1929).

Enraciné dans la réalité irlandaise, son théâtre aborde les problèmes du monde contemporain (l'Ennemi interne, 1962 ; Philadelphie, me voici, 1966 ; Amants, 1969), avant de devenir plus activement politique (Droit de cité, 1973, évoque le Dimanche sanglant de 1972). En 1979, deux pièces majeures, Aristocrates et le Guérisseur, placent Friel à la tête du nouveau théâtre irlandais ; Traductions (1980) est une réécriture de Roméo et Juliette dans l'Irlande victorienne. Accaparé par sa compagnie théâtrale, « The Field Day Theatre », fondée en 1980 à Londonderry, B. Friel fait son retour à l'écriture en 1988, avec Faire l'histoire, tandis que la Danse à Lughnasa (1990) confirme le caractère poétique de son théâtre, assez peu novateur du point de vue formel.