En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michael Frayn

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Londres 1933).

Auteur de comédies et de pièces pour la télévision, il cherche à montrer l'envers de la société en situant ses intrigues dans des décors inhabituels (une bibliothèque pour Ordre alphabétique, 1975 ; un stand d'exposition pour Faire et détruire, 1980 ; un théâtre durant une répétition pour Bruits en coulisses, 1982). On lui doit aussi des romans pleins de verve sur des sujets moroses (drogue, féminisme, médias) ou sur les fantasmes contemporains (Vers la fin de la matinée, 1967 ; Une vie très privée, 1968 ; Doux Rêves, 1973 ; Tête baissée, 1999).