En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Xavier Forneret

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Beaune 1809 – id. 1884).

Il se ruina pour faire jouer ses pièces (l'Homme noir, blanc de visage, 1834) et éditer ses textes ; il est vrai que ses exigences typographiques désemparaient les imprimeurs et que l'originalité de ses poèmes déroutait la critique (Vapeurs, ni vers ni prose, 1838 ; Pièce de pièces, Temps perdu, 1840 ; Broussailles de la pensée, 1870). Les surréalistes surent découvrir chez Forneret des « images audacieuses » (A. Breton) et firent de lui l'un de leurs ancêtres, au même titre que Lautréamont.