En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Pablo Forner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Mérida 1756 – Madrid 1797).

Poète néoclassique et pamphlétaire véhément, il défendit la pureté de la langue espagnole (Obsèques de la langue castillane, 1782) et l'originalité de la littérature ibérique contre les influences étrangères (Discours apologétique, 1786). Il polémiqua notamment contre le fabuliste Tomás de Iriarte (l'Âne érudit, 1783). On lui doit aussi des comédies et des tragédies (l'Athée, le Philosophe amoureux).