En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ford Hermann Hueffer, dit Ford Madox Ford

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais d'origine allemande (Merton, Surrey, 1873 – Deauville 1939).

Fils du critique musical du Times, élevé dans le sérail symboliste, admirateur de Flaubert, il publie son premier roman à 18 ans. Avec la collaboration de Joseph Conrad, il écrivit les Héritiers (1901) et Romance (1903), et se fait connaître avec une trilogie historique consacrée à la cinquième femme d'Henry VIII. En 1908, il lance l'English Review, qui publie Hardy, James, Wells, Tolstoï (et découvrira W. Lewis, Pound, Lawrence, Hemingway). Gazé au front, il brosse un tableau saisissant de l'impact de la guerre sur les hommes de sa génération. Avec le Bon Soldat (1915), il inaugure une technique narrative originale, qu'il pousse plus loin encore dans la tétralogie romanesque Fin de parade (1924-1928). Fondateur à Paris de la Transatlantic Review (1924), il exercera une influence décisive sur les jeunes romanciers américains.