En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Samuel Foote

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Acteur et auteur dramatique anglais (Truro, Cornouailles, 1720 – Douvres 1777).

Ayant dilapidé son héritage, il se consacra au théâtre et devint directeur du Haymarket (1747), où il interpréta ses propres pièces, parodiant, entre autres, l'acteur Garrick. Son impertinence entraîna la fermeture du théâtre. Il organisa alors un club théâtral où farces et spectacles de marionnettes exprimaient la même rage contre son public (l'Anglais à Paris, 1753 ; le Nabab, 1772). Mutilé à la suite d'un pari stupide, il exploita son infirmité (le Boiteux amoureux, 1770 ; le Diable aux deux cannes, 1778).