En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giles Fletcher

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Cranbrook, Kent, v. 1549 – Londres 1611).

Diplomate, il décrit la Russie (De la société russe, 1591). Son fils Giles, dit le Jeune (Londres v. 1585 – Alderton, Suffolk, 1623), est l'auteur d'une épopée spensérienne (Victoire et triomphe du Christ..., 1610). Phinéas, frère aîné de Giles le Jeune (Cranbrook 1582 – Hilgay, Norfolk, 1650), publia des églogues sur la pêche (Sicélide ou Pescatoire, 1631), un poème érotique (Ida de Bretagne, 1628) et une description allégorique du corps humain en douze chants (L'Île pourpre, 1633), qui assure le lien entre Spenser et Bunyan.