En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert de Flers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique français (Pont-l'Évêque 1872 – Vittel 1927).

Journaliste, il écrit quelques romans et nouvelles puis, avec Georges Arman de Caillavet, des opérettes (les Travaux d'Hercule, 1901 ; le Sire de Vergy, 1903 ; Monsieur de La Palice, 1904) et des vaudevilles (Miquette et sa mère, 1906 ; le Roi, 1908 ; le Bois sacré, 1910 ; l'Habit vert, 1913) qui connaissent un vif succès. Les comédies sentimentales (l'Âne de Buridan, 1909 ; la Belle Aventure, 1913 ; Primerose, 1914) plurent moins. Après la mort de Caillavet (1915), Robert de Flers, avec Francis de Croisset, crée avec succès les Vignes du Seigneur (1923) , les Nouveaux Messieurs (1925) et le livret de Ciboulette, l'opérette de Reynaldo Hahn (1923).