En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Fleming

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète allemand (Hartenstein 1609 – Hambourg 1640).

La vie de ce fils de pasteur fut brève et mouvementée. Ses voyages le menèrent jusqu'à Moscou et Ispahan, où il séjourna plusieurs années. D'abord auteur de poèmes latins, il écrivit ensuite en allemand et profita des leçons de Martin Opitz. Dans une langue à la fois vigoureuse et mesurée, il a repris les formes chères aux pétrarquistes, le sonnet, l'épigramme et surtout l'ode. Il passe avec aisance du lyrisme galant à l'expression d'un stoïcisme émouvant, de chansons à boire à la poésie religieuse. Ses poèmes ont été réunis en volume après sa mort (Poèmes allemands, 1642).