En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anton Francesco Filippini

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français naturalisé italien, d'expression corse (San Nicolao 1908 – Oriolo Romano 1985).

Il manifeste dans Poésies (1929-1931) un parti pris d'originalité qui tranche avec le populisme des auteurs corses d'alors. Si Ballades corses (1940) balancent encore entre le tableautin villageois et l'élégie chrétienne, Mes humeurs (1956) font de lui un poète lyrique achevé. L'Aubépine (1958), Pays et Saisons (1968), Pluie d'avril (1969), la Besace (1980), les Aubours (1982) et les recueils posthumes les Petits Houx (1991) et Fleuve de Dieu (1993) sont des alliages subtils de vision universaliste et de déférence aux racines. Filippini est aussi l'auteur d'un recueil de vers italiens (Au rivage silencieux, 1970).