En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yaakov Fichman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain israélien (Belz, Russie, 1881 – Tel-Aviv 1958).

Il s'établit en Palestine en 1912, mais retourna à plusieurs reprises en Europe. Membre de l'équipe fondatrice de Ha-Tsofeh à Varsovie, il collabora à l'édition des journaux Moledet et Ha-Shiloah en Palestine. Son premier recueil de poèmes Tiges, déjà animé par un vif sentiment de la nature, fut publié en 1911 à Varsovie, en même temps que des essais intitulés Silhouettes. Ses poèmes en prose, ses idylles et ses sonnets sont souvent à thèmes nationaux ou bibliques et évoquent les paysages de la terre d'Israël (l'Ombre sur les champs, 1935 ; le Coin des glaneuses, 1945).