En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Octave Feuillet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Saint-Lô 1821 – Paris 1890).

Ce romancier idéaliste surnommé le « Musset des familles », élu à l'Académie française, illustre bien le goût du second Empire (Roman d'un jeune homme pauvre, 1858 ; Monsieur de Camors, 1867 ; Julia de Trécœur, 1872). Ses romans, malgré un sentimentalisme un peu fade, sont une avancée vers le réalisme. Flaubert donna une « analyse-express » de sa vogue : « La basse classe croit que la haute classe est comme ça ; la haute classe se voit là-dedans comme elle voudrait être. »