En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Afanassi Afanassievitch Chenchine, dit Fet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète russe (Novosselki, près de Mtsensk, 1820 – Moscou 1892).

Ce grand poète resta fidèle à « l'art pour l'art » à une époque où la qualité d'un écrit se mesurait à l'aune de sa portée sociale. Marquée par le romantisme européen, son œuvre, malgré sa concision, constitue un monument de la poésie russe et influencera de manière décisive décadents et symbolistes. Sa vie rangée de militaire, puis de propriétaire terrien, contraste avec le lyrisme de sa poésie, en particulier dans son dernier recueil, Feux du soir (1883). Avec une écriture très dense, où chaque vers résonne d'une musicalité infinie, ce poète contemplatif s'attache à la description de la nature, au motif de la nuit en particulier. Il traduisit les classiques latins, Heine, Goethe et Schiller.