En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Ferry

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1906 – id. 1976).

Neveu de José Corti, chef de plateau de Pathé-Nathan, il participe aux activités du groupe surréaliste à partir de 1933, et de 1947 à 1952, avant de se tourner vers le collège de pataphysique, qui publiera de nombreux textes posthumes. C'est un scénariste important pour le cinéma français, notamment avec Quai des orfèvres de Clouzot. Breton lui rend hommage en raison de ses recherches sur Raymond Roussel et de ses dons d'écrivain (le Mécanicien et autres contes, 1953) dont la brièveté et le lyrisme expriment avec humour le malaise de l'homme perdu dans la civilisation moderne et le cosmos, ne trouvant d'issue que dans le sommeil, le suicide ou certaines solutions imaginaires. J. Ferry séduit par son détachement souverain à la Jacques Vaché, et il figure dans l'Anthologie de l'humour noir dès 1950.