En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

José Maria Ferreira de Castro

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain portugais (Ossela 1898 – Porto 1974).

Orphelin, il s'embarque à 12 ans pour le Brésil et travaille en Amazonie. Rentré au Portugal en 1919, il fonde la revue l'Heure (1922) et publie des récits pittoresques (le Pèlerin du Nouveau Monde, 1926) qui vont en s'approfondissant (Forêt vierge, 1930). Dans Mourir peut-être (1968), récit d'une expédition ethnologique au cœur de la forêt brésilienne, il se livre à une méditation sur la condition humaine.