En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Ferrater

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète espagnol de langue catalane (Reus 1922 – Sant Cugat del Vallés 1972).

Son suicide clôt une œuvre de démystification et d'humour, refusant toute idéologie et toute métaphysique pour s'attacher à la transmutation du vécu quotidien par d'incessantes recherches théoriques et pratiques sur la métrique. Il rassembla en 1968 sous le titre les Femmes et les Jours ses recueils précédemment publiés (Da nuces pueris, Menja't una cama, Teoria dels cossos).