En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolás Fernández de Moratin

dit Moratín l'Ancien

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et dramaturge espagnol (Madrid 1737 – id. 1780).

S'inspirant du classicisme français, il tenta de donner à la littérature espagnole une direction nouvelle, illustrant sa théorie (Désenchantements du théâtre espagnol, 1764) par des tragédies et des comédies. On lui doit aussi des poésies dont la Fête des taureaux à Madrid, une épopée (la Destruction des nefs de Cortés, 1785) et un poème didactique sur la chasse (1765).