En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lawrence Ferlinghetti

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (New York 1919).

Figure de la San Francisco Renaissance et de la Beat Generation, il fonde une librairie, Citylights, où ont lieu de nombreuses lectures, et édite Ginsberg, Gregory Corso, Denise Levertov. Son œuvre poétique, de Images d'un monde révolu (1955) à Œil ouvert, cœur ouvert (1973), se caractérise par le rythme de l'écriture, la saisie des objets américains et l'usage du vernaculaire (Un Coney Island de l'âme, 1958 ; En partant de San Francisco, 1961). Son imaginaire, proche de celui de Whitman, fait de chaque paysage un paysage humain et chaotique. Un roman, la Quatrième Personne du singulier (1960), des essais (Discussions partiales avec l'existence, 1962) et un long poème (Après les cris des oiseaux, 1967) traduisent la vocation expérimentale de l'œuvre (Vie infinie : vie choisie, 1981).