En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rhijnvis Feith

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain hollandais (Zwolle 1753 – id. 1824).

Auteur de tragédies (Thirsa, 1784 ; Inès de Castro, 1793) et de poèmes lyriques et patriotiques, qui témoignent de l'influence de Klopstock, Young et Goethe (le Tombeau, 1792 ; la Vieillesse, 1802), il dépasse dans ses romans la sentimentalité morbide de son époque pour placer le destin de ses héros dans une perspective chrétienne (Julia, 1783 ; Ferdinand et Constance, 1785).