En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andreu Febrer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète catalan (Vich entre 1375 et 1384 – entre 1437 et 1444).

Entré à la chancellerie de Martin Ier d'Aragon, il participa à plusieurs actions militaires et remplit diverses missions diplomatiques, notamment à la cour de France. Il reste de lui quinze pièces lyriques écrites en provençal, mais qui révèlent, outre des structures linguistiques catalanes, l'influence de Guillaume de Machaut. Il traduisit en catalan la Divine Comédie de Dante (1429).