En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philip José Farmer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (North Terre Haute, Indiana, 1918-Peoria, Illinois, 2009).

Auteur des Amants étrangers, qui fit scandale en 1952 en décrivant des relations sexuelles entre un Terrien et une créature extraterrestre, il témoigne d'un intérêt pour la psychanalyse à travers les trois pôles essentiels que sont la sexualité (Comme une bête, 1968 ; la Jungle nue, 1969), le rapport à l'autre et la religion, thème présent dans la quasi-totalité de ses récits (la Nuit de la lumière, 1957 ; l'Univers à l'envers, 1964) ainsi que dans le cycle du Monde du Fleuve (1965-1981). Ce roman eschatologique, qui évoque la résurrection de l'humanité sur les rives d'un fleuve immense, est emblématique d'une œuvre consacrée à la réécriture des mythes et de leurs interprétations philosophiques et littéraires.