En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rudolf Ditzen, dit Hans Fallada

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Greifswald 1893 – Berlin 1947).

Il sut conquérir un public nombreux grâce à des romans où il met en scène de « petites gens » : bureaucrates en quête d'emploi (Et puis après ?, 1932), détenus en mal de réinsertion (le Roman du prisonnier, 1934). Ces romans donnent de la société allemande du début du siècle (Gustave-de-Fer, 1938), des années 20 (Loup parmi les loups, 1937 ; Paysans, bonzes et bombes, 1931) ou du temps de guerre (Seul dans Berlin, 1947) un tableau réaliste qui demeure cependant empreint d'une certaine tendresse et de confiance dans l'homme.