En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johan Falkberget

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain norvégien (Glåmos 1879 – Røros 1967).

Ayant lui-même travaillé à la mine de 7 à 27 ans, il choisit de décrire dans ses romans la vie des montagnards (Ours, 1903 ; Murmure de printemps, 1904) et des mineurs (Montagnes noires, 1907), tant à son époque (la Quatrième Nuit de veille, 1923) que dans un passé plus ou moins lointain (Eli Sjursdotter, 1913). Il use d'une langue symbolique, s'appuie sur une documentation minutieuse, évoque la peine des hommes en faisant se rejoindre la révolte sociale et l'idéal chrétien.