En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fouad El-Etr

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète et éditeur libanais (1942).

Il est le fondateur de la revue de poésie la Délirante (1967), où les textes d'auteurs aussi prestigieux que Borges, Brodsky, Cioran, Paz, Schéhadé, etc., figurent à côtés des illustrations des non moins illustres Bacon, Balthus, Barthélémy, Botero, Rouan, Pelayo et Szafran. La Délirante est également le nom de la maison d'édition dirigée par Fouad El-Êtr, où en plus de ses traductions de l'anglais, de l'italien et du japonais, il a publié sa propre production poétique : Comme une pieuvre que son encre efface (1977), Là où finit ton corps (1983), Arraché à la nuit (1987), Entre Vénus et Mars (1993), le Nuage d'infini (1995).