Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert Estienne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Imprimeur et humaniste français (Paris 1503 – Genève 1559).

Imprimeur du roi François Ier, il fut, sous Henri II, persécuté par la Sorbonne, et dut, en 1551, s'exiler à Genève, où il se convertit au protestantisme. Si l'on excepte un pamphlet contre les théologiens de la Sorbonne (les Censures des théologiens de Paris, 1552), son œuvre consiste essentiellement en travaux d'érudition :  plusieurs ouvrages ayant pour objet les problèmes de traduction (du latin en français et du français en latin), le Dictionnaire français-latin (1539-1549), premier tableau de la langue française, un Traité de la grammaire française (1557) et, surtout, le Thesaurus linguae latinae (1531). Une seconde édition de ce dictionnaire, abrégée, parut en 1536. La troisième édition, publiée en 1543, est complètement remaniée et fortement augmentée. L'œuvre, réimprimée à Lyon en 1573, à Bâle en 1740-1743, a fait époque dans l'histoire de la lexicographie latine, et a servi de modèle à tous les dictionnaires latins publiés depuis. Un nouveau Thesaurus linguae latinae fut entrepris en 1883 sous la direction de Woelffin, avec la collaboration des cinq académies de Berlin, de Göttingen, de Leipzig, de Munich et de Vienne. Il comprend deux séries : noms communs et noms propres. Les sens sont classés de manière à présenter la vie de chaque mot.