En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luc Bastard, dit Luc Estang

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Paris 1911 – id. 1992).

Journaliste, directeur littéraire de la Croix (1940-1955), il est d'abord un poète néoclassique (le Mystère apprivoisé, 1943 ; les Béatitudes, 1945), avant d'aborder le roman avec Temps d'amour (1947) et la trilogie Charges d'âmes (1950-1954). L'heure (l'Horloger du Cherche-Midi, 1959 ; la Laisse du temps, 1977) et la place de Dieu (le Bonheur et le Salut, 1961) sont au cœur de son évocation de l'histoire et de la société contemporaines, même s'il a beaucoup évolué par la suite (l'Apostat, 1968 ; les Déicides, 1980 ; les Femmes de M. Legouvé, 1983). La difficulté à vivre la foi religieuse dans le monde réapparaît cependant dans Celle qui venait du rêve (1989).