En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan de Espinosa Medrano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain péruvien (Cálcauso 1632 – Cuzco 1688).

Appartenant aux milieux précieux du Pérou, il est le plus éclatant représentant hispano-américain du baroque littéraire. Les sermons du « Démosthène péruvien » ou du « Docteur sublime », comme on le surnomma, ont été réunis après sa mort dans la Neuvaine merveilleuse (1695). Son Apologie de Don Luis de Góngora (1662) révèle ses affinités avec le poète espagnol. Il serait également l'auteur du drame Ollantay, écrit en quechua.