En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vicente Espinel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Ronda 1550 – Madrid 1624).

Musicien, il ajouta une cinquième corde à la guitare. Poète (Poésies, 1591), il écrivit des épîtres, des églogues, popularisa la strophe appelée depuis espinela (le dizain) et traduisit l'Art poétique d'Horace. Son célèbre roman picaresque, Marcos de Obregón (1618), traduit en français dès sa publication, met en scène un écuyer d'âge mûr, plus souvent spectateur qu'acteur. Se situant dans la lignée du Guzman d'Alfarache de Mateo Alemán, l'œuvre se distingue cependant de la littérature picaresque antérieure en ce qu'elle place son intrigue dans des milieux sociaux plus relevés ; elle inspirera Lesage dans l'écriture de son Gil Blas.