En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Clayton Eshleman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète américain (Indianapolis 1935).

Son premier recueil, Mexico and North (1962), donne le ton : cosmopolite, poète autant que traducteur, Eshleman ancre sa poésie dans la préhistoire de l'humanité (la Rivière du Canyon du Nom, Poèmes choisis, 1960-1985, 1986 ; Hôtel Cromagnon, 1989) et dans une exploration des processus de connaissance de soi. Rejetant l'identité imposée par ses origines bourgeoises américaines, il cherche chez Jung et à Lascaux un homme nouveau, entièrement autogénéré. Si certaines de ses explorations le lient aux poètes de Black Mountain, il demeure plus attaché au primitivisme qu'aux théories linguistiques, dans une utopie éminemment personnelle.