En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isaac Erter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe de langue hébraïque (Przemysl 1791 – Brodi 1851).

L'un des principaux animateurs de la Haskalah en Galicie, Erter prêchait pour des idées de modernisation et d'émancipation, ce qui lui valut d'être excommunié par les rabbins orthodoxes. Il acheva alors des études de médecine à Budapest et s'installa définitivement à Brodi. Essentiellement composée de satires publiées à partir de 1823 (les Transmigrations de l'âme, 1845) dans la presse littéraire de Galicie et réunies dans la Sentinelle de la maison d'Israël (1858), son œuvre constitue une critique acerbe du hassidisme et du mode de vie juif traditionnel.