En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Victor Erofeïev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain russe (Moscou 1947).

Dans sa jeunesse, il appartient aux cercles littéraires dissidents et proclame en 1990, dans un article qui fit date, la fin de la littérature soviétique. Son thème de prédilection est l'érotisme, considéré sous des angles différents, celui du sadisme par exemple dans les Perroquets (1988) ou la Vie avec un idiot (1991). Dans la Belle de Moscou (1990), une jeune provinciale, à la suite d'expériences sexuelles diverses, met au monde un enfant qu'elle a conçu d'un revenant : le sujet véritable du roman est la beauté, sa place dans le monde contemporain, sa force de salut. Considéré comme le chef de file du « post-modernisme » russe, Erofeïev a édité en 1995 une anthologie des Fleurs du mal russes consacrée à ses contemporains.