En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ropers Er Mason ou Ropers Ar Mason

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français d'expression bretonne (Lorient 1900 – Hourtin 1952).

Polytechnicien et officier de marine, il n'était pas bretonnant de naissance mais apprit le dialecte vannetais afin de pouvoir s'exprimer dans la langue de ses ancêtres, paysans des environs de Pontivy. Il écrivit dans les revues Dihunamb et Al Liamm des contes, des essais et surtout des poésies. Après avoir rassemblé en 1944 ses poèmes sur la vie du marin dans Chal ha dichal (Flux et Reflux), il publia en breton unifié d'autres recueils poétiques comme Judenn al loman (la Légende du pilote, 1947) et un roman largement autobiographique, Evit ket ha netra (Pour pas et rien, 1951). On lui doit aussi des pièces de théâtre en vannetais, comme Er gouriz eur (la Ceinture d'or).