En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Enrique de Paz, dit Enriquez Gomez

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Ségovie v. 1600 – Amsterdam 1660).

Fils d'un Juif portugais converti au catholicisme, poète précieux (les Académies morales des Muses, 1642), auteur de comédies à caractère historique (le Cardinal d'Albornoz) ou folklorique (La jalousie n'offense pas le soleil), de tonalité très caldéronienne, il composa une des dernières autobiographies picaresques de l'époque classique, visiblement influencée par Quevedo, le Siècle pythagorique ou la Vie de don Gregorio Guadaña (1644).