En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan del Encina

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Musicien et écrivain espagnol (La Encina, près de Salamanque, 1469 – León 1529).

Il incarne par sa production dramatique le passage de la dramaturgie médiévale à celle de la Renaissance. Ses Églogues ou Représentations, construites comme des dialogues pastoraux, sont considérées comme les œuvres les plus anciennes du théâtre profane espagnol : l'action, rudimentaire, tend parfois vers la farce (Églogue de Antruejo, Auto du tire-tignasse), parfois vers le drame (Zambardo et Cardonio).