En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cyprian Ekwensi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain nigérian (Minna 1921 – Enugu 2007).

D'origine ibo, il fait des études de pharmacie en Angleterre et enseigne la biologie et la chimie dans un collège de Lagos, avant d'entrer dans les services du ministère de l'Information. Il débute, dès 1947, par des ouvrages populaires qui relèvent de la « littérature du marché d'Onitsha » (Quand l'amour murmure, la Griffe du Léopard). Gens de la ville (1954) marque le coup d'envoi de la littérature romanesque nigériane (Jagua Nana, 1961 ; la Brousse ardente, 1962 ; Belles Plumes, 1963 ; Iska, 1966 ; Survivre à la paix, 1976). Onze ans lui furent nécessaires pour écrire une fresque du Nigeria pendant la guerre civile (Divisés, 1980).