En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kerstin Ekman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière suédoise (Risinge, Östergötland, 1933).

Elle débute dans le genre policier en 1959 avec des romans à énigme, avant de se tourner vers un roman policier plus psychologique dont elle est l'initiatrice suédoise. Ses romans historiques et sociaux servent d'instrument d'analyse de la condition féminine (la Maison des anges, 1979 ; Une ville de lumière, 1983). Crimes au bord de l'eau (1993), sorte de thriller aquatique et sylvestre, n'est pas sans rappeler l'univers de Simenon. Première femme admise à l'Académie suédoise en 1978, elle en démissionne pour désaccord idéologique.