En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vilhelm Ekelund

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suédois (Stehag 1880 – Saltsjöbaden 1949).

Il chercha à réconcilier, dans une œuvre dont on retient surtout les sommets lyriques (Élégies, 1903), un idéal platonicien de bonté et de beauté et une interrogation angoissée du monde, dans l'esprit de Nietzsche. Il exalte le passé (Idéal antique, 1909), fait de sa poésie et de ses méditations une forme de refus du monde (Veri similia, 1915-1916 ; Metron, 1918 ; Au bord de la mer, 1922).