En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph von Eichendorff

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (château de Lubowitz 1788 – Neisse 1857).

Des études à Halle, à Heidelberg, à Berlin et à Vienne lui permirent d'entrer en relation avec la plupart des auteurs romantiques. En 1813, il participe activement aux guerres de libération. Après 1815, il sera fonctionnaire de l'État prussien. T. Mann voyait dans le héros de sa célèbre nouvelle Scènes de la vie d'un propre à rien (1826) l'incarnation du « véritable homme allemand », par opposition au « citoyen » français. Eichendorff doit sa popularité à ses poésies romantiques, réunies en 1841, souvent mises en musique par Silcher, Schumann et Wolf.