En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Albert Ehrenstein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Vienne 1886 – New York 1950).

D'une famille pauvre de juifs hongrois, il fait ses débuts littéraires dans des revues expressionnistes (Der Sturm, Die Aktion, Die Fackel). Dès 1932, il émigre en Suisse, puis en 1941 aux États-Unis, où il mourra dans un hospice. Auteur de poèmes incantatoires (le Monde blanc, 1914 ; l'Homme crie, 1916), il a illustré par ses récits et ses nouvelles des thèmes fantastiques ou bouffons (Tubutsch, 1911 ; le Suicide d'un chat, 1914 ; l'Assassinat d'une renoncule et autres récits, 1913).