En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isabelle Eberhardt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres française d'origine russe (Meyrin, Suisse, 1877 – Aïn Sefra 1904).

Elle épousa, en Algérie, Slimène Ehni, maréchal des logis de spahis. Révoltée, indépendante, excessive, elle chercha un équilibre dans l'islam et les pauvres. Écrivant pour la Dépêche algérienne et l'Akhbar de V. Barrucand, elle laissa des récits qui parurent après sa mort lors de l'inondation d'Aïn Sefra (Notes de route, 1908 ; Pages d'islam, 1919 ; Dans l'ombre chaude de l'islam, 1921 ; Trimardeur, 1922 ; Mes journaliers, 1923 ; Contes et Paysages, 1925).