En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Max Eastman

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Canandaigua, New York, 1883 – Bridgetown, Barbade, 1969).

Fondateur des revues de gauche The Masses (1910) et The Liberator (1922), il est un représentant américain de la pensée marxiste (Marx, Lénine et la science de la révolution, 1926). Il a mené également une réflexion esthétique (les Joies de la poésie, 1913 ; l'Esprit littéraire, 1931), qui l'a conduit à une dénonciation du stalinisme (Artistes en uniforme, 1934).