En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Olav Duun

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain norvégien (Jøa 1876 – Botne 1939).

Son œuvre se déroule dans le milieu des pêcheurs-paysans de la côte norvégienne, où la langue utilisée est le nynorsk, ou néonorvégien. Les personnages sont engagés dans une lutte personnelle souvent tragique : on pense notamment à l'infirme du premier roman, De travers (1909), qui, pour compenser son complexe d'infériorité, se cache derrière une carapace de dureté. Les Gens de Juvik (1918-1923) reconstituent l'histoire d'une famille de la fin du xviiie au début du xxe siècle. Le problème du mal est repris dans la trilogie Nos contemporains (1929), Ragnhild (1931) et les Dernières Années (1933) ; Hommes et Puissances (1938) clôt la réflexion sur la culpabilité universelle.