En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Pierre Duprey

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Rouen 1930 – Paris 1959).

Il pose la poésie en termes d'absolu. Née de sa lecture de Rimbaud, une liberté verbale inventive est marquée chez lui par la tension d'une langue à angles vifs. Duprey rejoint le surréalisme en 1949. « Votre éclairage est extraordinaire », lui écrit Breton, dans une lettre reprise en préface à Derrière son double (1950). Choisissant la sculpture, Duprey abandonne la poésie – Rimbaud décidément – pour y revenir (la Fin et la Manière, posthume, 1965). La guerre d'Algérie le traumatise. Il poste son ultime recueil à Breton, puis se pend à moins de 30 ans. Les Œuvres complètes de ce « poète maudit d'aujourd'hui » (P. Seghers) ont été publiées en 1990.