En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Édouard Dujardin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Saint-Gervais-la-Forêt, Loir-et-Cher, 1861 – Paris 1949).

Riche de tentatives originales, son œuvre éclate dans des genres multiples et reflète un esprit multiforme et créatif. Dujardin crée en 1886 la Revue indépendante, qui sert, jusqu'en 1888, de point de rencontre aux symbolistes : l'union de tous les arts « dans un effort commun à créer la vie », mot d'ordre qui témoigne de la passion de l'écrivain pour la musique et les théories esthétiques de Wagner. Romancier, il tente de transposer les procédés wagnériens. Et surtout il inaugure, dans Les lauriers sont coupés (1888), le procédé littéraire du « monologue intérieur » que James Joyce reprendra avec tant d'éclat que ce titre éclipse le reste de l'œuvre de celui qui se voulait aussi l'inventeur du vers libre.