En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Victor Henri Brahain Ducange

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (La Haye, Pays-Bas, 1783 – Paris 1833).

Ayant eu maille à partir avec les autorités en raison du libéralisme de ses premiers écrits (Agathe, 1819 ; Valentine, 1820 ; le Diable rose ou le Petit Courrier de Lucifer, 1822), il fut emprisonné et s'exila à plusieurs reprises. S'étant tourné vers le théâtre, il composa de nombreux mélodrames, dont Trente Ans ou la Vie d'un joueur (1827, avec Dinaux) qui reste l'une des œuvres les plus achevées d'un genre populaire, à la fois édifiant et pathétique.