En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Du Plaisir

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français.

Cet auteur mal connu a joué un rôle non négligeable dans la théorie de l'écriture romanesque à la fin du xviie siècle. Il publia avec quelque succès la Duchesse d'Estramène (1682), conforme au modèle de la nouvelle historique et galante : opposition des devoirs sociaux et des aspirations individuelles au « sentiment », mais victoire de l'ordre moral et social, avec l'appui des personnages, tendus vers un certain héroïsme. Il signe surtout les Sentiments sur les lettres et sur l'histoire (1683) : cet essai critique érige en modèle la nouvelle galante (la Princesse de Clèves en est la référence implicite), insistant sur la brièveté, le naturel du style, le détachement du narrateur, l'analyse du cœur humain et la recherche d'un « vraisemblable extraordinaire ».