En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ion Panteleïevitch Druţă

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain moldave (Horodiste 1928).

Fils de paysan, il consacre à l'histoire des campagnes moldaves, de 1918 à nos jours, des romans épico-lyriques où les luttes de la résistance et de la collectivisation sont abordées sans dogmatisme (le Fils de la veuve, 1957 ; le Fardeau de notre bonté, 1961-1967 ; le Dernier Mois d'automne, 1964 ; l'Odeur du coing mûr, 1972). Son théâtre le montre en quête de valeurs authentiques (la Grande Maison, 1960) et préoccupé par la défense de la nature (le Saint des saints, 1977).